LA BAISSE DE PRIX DU PÉTROLE EST FAVORABLE POUR L’ÉCONOMIE MONDIALE ?

Dans les dernières actualités sur le pétrole, le Fonds Monétaire International a affirmé que la baisse des prix du pétrole devra permettre le développement de l’économie mondiale. Toujours en relation avec le pétrole, il paraît que Petrobras a accompli un exploit en dépassant son record de production. En effet, le 21 décembre, un des responsables de la compagnie a déclaré que dimanche dernier, elle a battu son record, soit une production journalière de 2,28 millions de barils en brut et gaz naturel liquéfié.

D’autre part, Rosneft a aussi annoncé qu’il avait décidé de renoncer au courtage pétrolier de Morgan Stanley. En raison des sanctions qui l’a frappé aux Etats-Unis, ce géant pétrolier russe a publié qu’il revenait sur sa décision en ce qui concerne le rachat de la division de courtage pétrolier de Morgan Stanley. Compte tenu toutes ces situations, nous avons pu constater qu’en raison de ces surproductions et ces situations, les prix du pétrole ont baissé.

Parmi nos précédents articles, nous avons déjà rédigé un sur la baisse des prix du pétrole, ainsi que les conséquences que cela pouvait engendrer. Cependant, dans une déclaration faite dernièrement, le FMI a fait une remarque sur le fait que la baisse des prix du pétrole devrait être favorable à l’économie mondiale. Rappelons, que cette baisse de prix est due à une augmentation significative de l’offre et à une forte diminution de la demande.

Par ailleurs, cette situation est profitable pour certains comme les pays importateurs de pétrole. Le poids des importations de pétrole a donc augmenté suite à cette baisse des prix qui est de 10 %. Le taux d’inflation a également diminué de 0,4 point. Pour la zone euro, le taux d’inflation qui est actuellement de 0,3 % pourra afficher une valeur négative, si le prix du pétrole continu à diminuer. S’il est possible de faire disparaitre l’inflation dans la zone euro, alors pourquoi ce ne serait pas le cas pour le reste du monde ?

LE PRIX DU PETROLE A CONNU UNE REDUCTION !

Comme nous le savons très bien, le pétrole est la roche liquide d’origine naturelle. C’est une huile minérale dont la texture est composée d’une multitude de composés organiques et plus principalement des hydrocarbures. Son exploitation, est actuellement l’un des piliers de l’économie industrielle contemporaine. Actuellement le cours du pétrole a baissé, et nous ne savons pas si c’est une bonne chose ou non.

Le pétrole est utilisé principalement dans le transport. Les derniers chiffres ont affiché, que 40% du pétrole mondial est consommé par le secteur du transport dans le monde. Le pétrole, est aussi employé, dans la production de l’électricité dans les centrales thermiques.  Il est également utilisé dans le secteur du bâtiment public et de l’habitat pour le chauffage domestique et pour la cuisson des aliments.

En travaux publics, le pétrole lourd est la principale matière première. Nous utilisons aussi le pétrole, dans le domaine de l’agriculture et de la pêche dont certains produits utilisés en agricultures telles que les pesticides et les engrais proviennent de la transformation pétrochimique.  Certains produits que nous utilisons dans notre quotidien, sont réalisés à partir du pétrole comme pour les produits cosmétiques et les matières plastiques.

Avec cette crise financière mondiale interminable, le secteur du pétrole en subit aussi les conséquences car selon les statistiques, Il y aurait une différence assez importante entre la production et  la demande mondiale de pétrole. Effectivement, la demande mondiale de pétrole est inférieure à la moyenne depuis la crise. La preuve, la Chine qui est classée parmi les plus grandes consommatrices de pétrole connaît aussi un déséquilibre car elle a vu diminuer sa demande en pétrole. Aux Etats-Unis, la production de pétrole est très importante, alors que la demande diminue de jour en jour.

Cette situation est avantageuse pour certaines et désavantageuse pour d’autres. Les foyers vont pouvoir jouir de cette diminution, en raison de la crise qui a diminué leurs niveaux de vie et leurs pouvoirs d’achat. Contrairement à ces derniers, la diminution du cours de pétrole représente un grand danger pour l’économie mondiale. Les experts en économie du monde entier, devront donc se pencher sur la manière de trouver un équilibre pour tout le monde puisse être bénéficiaire.