LE GÉANT PÉTROLIER PETROBRAS EST DANS UN SAL PÉTRIN !

La fin d’année s’annonce rude pour Petrobras, car elle a été dernièrement le sujet d’un scandale. Petrobras , est le leader des entreprises brésiliennes dans la de recherche, d’extraction, de raffinage, de transport et de vente de pétrole. Elle figure également parmi les 15 plus grandes entreprises pétrolières du monde. Dans ce scandale, il a été déclaré que certains dirigeants seraient accusés de blanchiment d’argent et de corruption.

Effectivement, ce géant pétrolier a été poursuivi pour corruption par la ville Américaine de la Providence. Il est à souligner que cette poursuite contre Petrobras est un recours collectif qui a été déposé le 24 décembre dernier auprès de la cour de New-York. Rappelons qu’un recours collectif, est une action collective ou une action en justice entamée par un permettant à un grand nombre de personnes, généralement des consommateurs, afin de poursuivre une entreprise ou une institution publique en vue de percevoir une indemnisation financière.

Dans cette affaire qui porte atteinte à la société pétrolière Petrobras pour corruption, il a été mentionné que deux filiales internationales de la présente société et des banques qui sont aux nombres de 15, seraient concernés par la vente ainsi que l’émission des titres de créance du géant pétrolier depuis le mois janvier 2010 jusqu’en novembre 2014. Dans leur réclamation, les plaignants demandent la démission de Graça Foster qui est l’actuelle présidente de Petrobras. Face à cette réclamation, cette dernière n’est pas restée sans voix et a déclaré qu’elle avait le soutient de Dilma Rousseff qui est la présidente de la République du Brésil.

Face à ces incidents, Petrobras a fait appel à des consultants indépendants qui mèneront des enquêtes sur les fonctionnaires hauts placés au sein de la société et auprès de ses deux filiales. Les tentatives de poursuites qui vont à l’encontre de la compagnie n’ont pas encore eu de répercussions sur l’image et la notoriété du groupe cependant, le parquet a déjà entamé les premières poursuites contre 36 personnes pour corruption, blanchiment et association de malfaiteurs. Certains observateurs affirment, que le pour rétablir la confiance au sein du groupe, il faudra remplacer la présidente actuelle. Nous attendons de voir la suite de cette affaire !

DARCIA MENE LE GROUPE RENAULT SUR LA BONNE VOIE !

C’est en 1899, que le constructeur automobile Français connu sous la dénomination « Renault » a été crée par les frères Fernand, Marcel et Louis Renault. En 2013, le groupe s’est ensuite allié au constructeur Japonais  Nissan. Renault, est réparti dans les quatre coins du globe en plusieurs filiales. Le groupe a fait plusieurs innovations et a produit des voitures haut de gamme. Ces derniers,  ont permis à Renault de se démarquer  et il fut nationalisé à la sortie de la Seconde Guerre Mondiale.

Par ailleurs le groupe Renault organise des courses automobiles afin de promouvoir et diversifier ses produits dans différents secteurs. L’alliance Renault-Nissan, serait aussi au  4ème  classement  mondial. Les statistiques, ont affiché dernièrement que le marché automobile Européen a connu une croissance de 6,5%. Par contre, celui du marché Français n’a connu aucune amélioration d’après les résultats qui ont été publié par l’Association des constructeurs Européens d’automobiles.

Aux dernières nouvelles, Renault aurait fait un bel exploit avec ses immatriculations en Europe qui a été de 25% en Octobre et de 28,7% en dix mois.  Nos sources nous ont communiqués, que C’est grâce à l’entreprise Dacia  qui est une filiale du groupe Renault. Cette dernière, est une entreprise constructrice d’automobile Roumain qui produit des dérivés de la  gamme d’automobiles Renault. Les résultats des sondages ont montré, qu’en Europe c’est la marque Dacia qui aurait une forte croissance.

Pour Darcia, les immatriculations des nouvelles  voitures ont connu une hausse de 28,7% en dix mois  sur le marché Européen soit au nombre de 304 405. Par conséquent, cette dernière a donc obtenu 2,9% de la part de marché sur le marché de l’Union Européenne.  Le succès du groupe Renault a été surtout  grâce à son petit SUV Captur  et à Twingo, qui a été lancé récemment. Dacia a donc, séduit de nombreux clients avec leur niveau de finition basique.  C’est sans doute le plus bel exploit que le groupe n’ait  jamais  connu, cependant il faudra qu’il fasse encore d’énormes progrès car sans sa filiale Darcia, le groupe serait aussi à la traine.

LE GROUPE MICROSOFT RENOUVELLE SA STRATEGIE AVEC L’APPLICATION OFFICE!

Le géant de l’informatique et de la micro-informatique multinationale américaine connu sous la dénomination de Microsoft Corporation a été fondé par Bill Gates et Paul Allen. Son siège social est sis à Redmond près de Seattle. Microsoft Corporation, œuvre dans le développement et la vente des systèmes d’exploitation et des logiciels. Pour l’année 2013, il a fait un chiffre d’affaires de 77,85 milliards de dollars. Le groupe emploie 99 000 personnes qui sont réparties dans 107 pays du monde.

La stratégie au sein de Microsoft, a connu sa première réforme en mars avec son application Office pour Ipad. Actuellement, le groupe perçoit jusqu’à 40 millions de téléchargements pour ses applications Office pour la tablette d’Apple. Par contre, pour la version grand public Office 365, les abonnés comptent plus de 7 millions dont le chiffre d’affaires a connu une hausse de plus de 7% entre le mois de Juillet et le mois de Septembre.

Sachant que si un client veut avoir Office sur sa tablette ou sur son smartphone, il devait d’abord payer 70 dollars soit 57 euros. Dernièrement, le groupe a procédé à un grand changement dans son tarif. Dorénavant, le tableur Excel, les présentations PowerPoint, ainsi que la suite office qui permet aux utilisateurs de faire des traitements de texte sur Word seront mis à la disposition des utilisateurs gratuitement. Dans cette stratégie, le groupe vise à intégrer Office dans les appareils pour un maximum de monde possible.

Par contre, pour les clients qui utilisent un PC ou un ordinateur portable, ces derniers doivent payer pour accéder aux services. Avec des milliards d’utilisateurs, l’Office qui est l’un des piliers du Microsoft représente le tiers de son chiffre d’affaires en 2013, soit 26 milliards de dollars sur une valeur totale de 87 milliards. Le groupe aurait donc bien évalué les risques avant d’avoir adopté cette stratégie.

 

CHRISTOPHER VIEHBACHER TIRE SA REVERENCE !

En 2011, sous sa nouvelle dénomination Sanofi, le groupe pharmaceutique Français a connu des modifications concernant  les acquisitions successives. Notamment, lors de sa fusion avec le groupe Franco-allemand Aventis qui a donné Sanofi-Aventis. A cette même année, il se plaçait au 5ème rang parmi les entreprises pharmaceutiques du monde. C’est également la première société pharmaceutique de toute la France.Il est classé deuxième, en terme de bénéfice sur le plan mondial.

Le leader mondial pour les vaccins, se spécialise dans sept domaines principaux tels que la cardiovasculaire, thrombose, système nerveux central, oncologie, maladies métaboliques, médecine interne et vaccins. Depuis l’arrivéede son nouveau directeur général Christopher Viehbacheren début Décembre 2008, le géant Sanofi se trouve en mauvaise posture.La pilule anti-obésité qui a été retiré du marché, est un vrai échec pour l’entreprise, pourtant son développement a coûté des centaines de millions à l’entreprise.

C’est l’angoisse chez Sanofi ! Il voit ses produits génériques perdre les 80% de leur chiffre d’affaires, en même temps la R&D du laboratoire est elle aussi de moins en moins productive. Suite à tous ces évènements, le conseil d’administration a pris une décision unanime qui réclame le licenciement de son directeur général actuel, Chris Viehbacher.Par ailleurs, de son côté ce dernier n’a pas eu d’objection face à cette décision et a déposé sa démission. C’est le président du conseil Serge Weinberg qui va assurer la présidence pour quelques mois, jusqu’à ce qu’il trouve une personne qui soit compétente pour occuper le poste actuel. Cette décision n’a pas vraiment été approuvée par certains investisseurs, le titre a également diminué de 4%. Au final, il a été détrôné et n’est plus désormais la première entreprise pharmaceutique Française. Actuellement, c’est Total qui se trouve en tête de classement.

LA SNCM EST AU BORD DU GOUFFRE !

La compagnie SNCM passe par une phase  importante de son existence actuellement. Le 28 Octobre dernier était un moment crucial pour l’avenir du groupe,  où  une réunion de conciliation a eu lieu en vue de trouver des solutions pour mettre fin à la manifestation des employés de la SNCM qui ont bloqué les navires de la compagnie durant dix-sept jours. Pour sa part, la direction de Transdev qui est l’actionnaire principal de la société Marseillaise détient le 66% du capital, ce dernier n’a pas entamé une procédure collective auprès du tribunal de commerce de Marseille en espérant que la médiation dirigée par M.Bélier pourra arranger la situation.

La situation financière de la compagnie ne connaît pas d’amélioration. Elle a aussi subi une perte d’une totale de 200 millions d’euros depuis 2001.  Selon les informations qui nous ont été fourni par nos sources, Transdev aurait déjà procédé au dépôt du bilan de l’entreprise et réclamerait en raison du prêt qu’il a contracté avec la compagnie un remboursement de 103 millions d’euros.  Le pire reste à venir, car le gouvernement a annoncé qu’il faut mettre les employés au courant de la situation de la compagnie, selon laquelle la compagnie devra faire un redressement judiciaire. Le premier ministre Manuel Valls aurait aussi déclaré durant son interview que la compagnie est à un cheveu près de tomber à flot !

Alain Vidalies, le secrétaire d’Etat aux transports déclare que, ce redressement judiciaire a pour finalité de sauver le plus possible d’emplois, avec la collaboration de la délégation de service public ou DSP dans la transmission au repreneur. Les observateurs disent que ce dernier pourra faire sortir la compagnie hors de l’eau. Par ailleurs, les négociations dirigées par le gouvernement avec Bruxelles n’ont pas porté ses fruits, ce qui n’est pas très convaincant pour les investisseurs et par conséquent, ses derniers refusent d’investir de peur que la situation ne devienne encore plus grave qu’elle ne l’est encore. Pourvue que cette dernière alternative de redressement judiciaire parvienne à la faire sortir de ce trou noir où elle est tombé !

AMAZON SE TROUVE DANS UNE MAUVAISE PASSE !

C’est au tour du groupe Amazon de rompre les contrats avec les investisseurs.Les résultats affichent que le groupe a connu une chute de 10% pour l’action dans les échanges électroniques.Depuis sa création, le groupe Amazon n’a jamais fait une perte aussi flagrante qui est estimée à 437 millions de dollars depuis le mois de juillet  jusqu’en septembre, soit 95 cents par action.Néanmoins, son chiffre d’affaires a augmenté de 20% soit 20,6 milliards environ,un résultat qui s’avère en dessous des espérances.

Pour Amazon, les dépenses sont largement supérieures aux  revenus. De 2004 jusqu’à maintenant, les dépenses sur les opérations faites par Amazon se sont élevés de 2 488 %,  pourtant le chiffre d’affaires ne s’est accru que de 1 245 % seulement.Le groupe a fait l’acquisition du site Américain  Twitch interactive en Août qui lui a coûté 970 millions, sans compter le lancement de cinq nouveautés de tablette et  la multiplication des points de retrait de produits alimentaires en ventes en lignes.

Ces investissements, n’ont pas tous été prometteurs car dernièrement, le groupe a mis sur le marché son propre téléphone, mais le résultat de la recherche marketing qu’ils ont effectuée a montré que parmi les 500 personnes interrogées, aucun n’en possédait. Par conséquent, cette situation a amené  Amazon à augmenter sa charge, d’environ  170 millions de dollars au troisième trimestre.

Dans ses objectifs, le propriétaire d’Amazon sans avoir vraiment évalué les dépenses et les risques que coûteraient tous ces investissements, a conduit le groupe dans une impasse où il a connu une succession de pertes.Ce dernier devra à l’avenir, songer à changer de stratégie et à faire des études préalables avant d’investir dans un projet. Son image médiatique également, ne fait pas partie des plus convaincants suite à de petits incidents.De son côté, les analystes affirmentaussi qu’Amazon est une cause perdue ! Espérons seulement qu’il puisse trouver des solutions afin de gravir la pente.

GUCCI SE TROUVE SUR UNE PENTE GLISSANTE !

Gucci le holding d’entreprises leader dans l’industrie de luxe, une spécialiste du prêt-à-porter fut créée en 1921. Cette société Italienne de haute couture réalise des articles de luxe d’une qualité exceptionnelle et d’un design d’avant-garde. La Maison Gucci œuvre pour la satisfaction de ses clients, qu’ils soient exigeants ou raffinés.

Très impliquée sur la vie de la communauté mondiale, elle soutient également les droits des femmes et la préservation des arts. Gucci, a été aussi le partenaire de l’UNICEF dans son projet pour les femmes et enfants en Afrique et en Asie. Elle contribue également dans la lutte contre les violences faites aux femmes avec la Kering Corporate Foundation. Pour ce qui est du domaine culturel, la société collabore étroitement avec The Film Foundation de Martin Scorsese qui finance la restauration numérique de chefs-d’œuvre du cinéma, tels que La Dolce Vita et Il était une fois en Amérique.

Le chiffre d’affaires du pôle luxe de Kering a connu une augmentation de 3,5% pour le troisième trimestre. Cependant cette hausse renferme des inégalités, puisque la situation financière actuelle de Gucci est instable. La griffe a fait une perte de 851 millions d’euros soit 1,9%, pourtant cette branche constitue 65% des revenues de Kering. Sur le plan international, il y a eu un ralentissement de l’offre et de la distribution. Suite aux événements hongkongais, Gucci a connu des difficultés sur le marché Asiatique soit une baisse de 5%.  La filiale stratégique de Gucci qui lui apporte 13% de son chiffre d’affaires est la Chine, s’est trouvé sans dirigeant durant une année entière.

La maison Gucci, victime comme la plupart des autres groupes de marques, se trouve confrontée elle aussi  à une raréfaction de la clientèle.  Heureusement pour Kering, sa division sport de marque puma a fait une prouesse de plus de 6,2% soit 847,8 millions d’euros, alors qu’il y a eu une stagnation durant les trois premiers mois. Espérons néanmoins que la maison Gucci réussira à surmonter cette pente glissante dans laquelle elle se trouve.