LA CLCV DENONCE LA MAUVAISE PRATIQUE DES DISTRIBUTEURS !

Si pour certains la réduction du prix du pétrole est une bonne chose, ce n’est pas le cas pour tout le monde. Il est d’ailleurs prévu que les taxes vont augmenter l’année prochaine en début du mois de janvier. Face à cette situation, la CLCV a dénoncé l’augmentation des marges de distribution. À titre d’information, la CLCV ou Consommation Logement Cadre de vie est une association Française de Consommateurs et d’usagers. Cette association qui figure parmi les plus importantes de toute la France, compétence de ses conseillers et la force d’un réseau de 392 associations locales, départementales et régionales, qui assurent des permanences d’accueil des consommateurs. Cette dernière intervient dans tous les secteurs du cadre de vie, ainsi que la vie quotidienne.

La CLCV a pointé du doigt les distributeurs dans sa dénonciation. Cette dernière a jugé, que ce sont les distributeurs qui sont les auteurs des raisons pour lesquels, les foyers ne peuvent pas jouir de la baisse des prix du pétrole. En effet, ces distributeurs ralentissent la répercussion de la chute du brut sur le fioul domestique et l’essence sans plomb. La CLCV affiche son indignation et déclare qu’elle défendra l’intérêt des automobilistes face aux comportements de ces distributeurs. Par ailleurs, cette association accuse ces derniers de profiter de la situation pour en tirer le plus de bénéfice possible sans que personne ne puisse s’en rendre compte.

Paradoxalement, certains disent que les automobilistes ne sont en aucune façon victime puisque le prix des carburants auprès des stations services ne représente que le tiers du prix du pétrole. Cependant, la CLCV de son côté, renchérit que le prix de l’essence sans plomb et le fioul domestique pourraient être encore moins chers en France. En plus, avec l’augmentation des taxes, c’est sûr que ce sont les automobilistes qui seront les premiers affectés. Cette affaire reste encore à suivre, car elle ne fait que commencer, et elle promet d’être longue !

LA MAJORITE DES FRANÇAIS A REVENDU LES CADEAUX QU’ILS ONT RECU POUR NOEL !

Dans ce monde, tout va de travers apparemment puisque dernièrement, il s’avère que les Français n’avaient plus aucune honte à revendre leurs cadeaux sur des sites, car ils ne seraient pas des cadeaux qu’ils ont reçus. Dans ce sens, l’esprit de noël a donc été complètement bafoué et ne représente même plus rien pour certains. Les sites qu’ils emploient pour effectuer les reventes sont souvent eBay.fr et leboncoin.fr.

Le site eBay.fr qui est une entreprise américaine de courtage en ligne, réputée par son site web de ventes aux enchères du même nom. Pour la transaction ce sont les vendeurs qui devront payer une commission à eBay qui leur délivreront des factures chaque mois. Les acheteurs, eux ne doivent payer aucuns frais en sus.

leboncoin.fr, lui est le leader des sites d’annonces gratuites en France. Si vous voulez faire des transactions sur ce site, vous n’aurez pas besoin de vous inscrire. Vous pourrez vendre vos produits et services sur le site, que vous soyez un professionnel ou un particulier. Le site leboncoin.fr est totalement basé sur la confiance mutuelle entre les vendeurs ou prestataires et les acheteurs.

Ce changement de comportement est certainement lié à cette crise qui est à la fois infernale et interminable. Si au tout début, nous avons annoncé que les dépenses pour les fêtes de noël et de fin d’année ont diminué, maintenant nous découvrons que nombreux sont ceux qui revendent leurs cadeaux surtout pour avoir des liquidités.

Selon les données que nous avons pu récolter de nos différentes sources, sur leboncoin.fr le nombre de cadeaux mis en vente a été de 300.000 environ depuis la veille de noël jusqu’au soir de noël. D’autre part, les autres sites comme Paru-Vendu avait affiché que 54 000 produits neufs ont été mis en vente sur leur site.

La majorité des personnes qui ont revendu leurs cadeaux, ont affirmé qu’ils n’avaient aucun remords en faisant un tel acte. C’est quand même dommage que certaines personnes sont capables d’agir comme tel sans aucune humilité et sans vergogne ! Est-ce que c’est la crise qui change la personnalité des gens ?

LE BILAN ECONOMIQUE 2014 DE LA FRANCE A AFFICHE UN RESULTAT NEGATIF !

Cette fois s’est confirmée ! Le président François Hollande a failli à sa promesse d’inverser la courbe de chômage, du moins pour cette année 2014. D’ailleurs, ce dernier a déclaré qu’il prendra ses responsabilités face à cet échec. Depuis le mois de janvier jusqu’à ce jour, le bilan en ce qui concerne taux de chômage en France affiche des résultats de plus en plus préoccupants.

Cette année n’a pas été fructueuse pour la France et surtout pour le président François Hollande, qui a perdu le grand défi qu’il a fait d’inverser la courbe du chômage. 2014 est une année assez triste avec une croissance instable qui a été seulement de 0,4 % pour cette année, il y a eu aussi l’échec du pacte de responsabilité, ainsi qu’une augmentation significative du taux de chômage.

L’Organisation de Coopération et de Développement ou OCDE, prédit que l’année à venir sera encore plus rude pour la France. Les Français sont à la fois choqués et tristes face à l’incapacité et l’incompétence du gouvernement et de son chef d’État. Lors des élections, nombreux sont ceux qui ont mis leurs espoirs en François Hollande.

Dans son engagement, le président a fait la promesse de ne pas se présenter à la prochaine élection pour une, s’il venait à faillir à ses promesses. La dernière option reste donc sur le projet de loi Macron. Cependant, le sujet sur le travail dominical a suscité une grande polémique, mais néanmoins le Premier ministre Manuel Valls et Emmanuel Macron ont affirmé que le texte sera révisé lors de l’Assemblée nationale qui se tiendra le mois de janvier prochain. Espérons seulement qu’il y aura une amélioration pour l’année qui va venir.

L’ÉCONOMIE AMÉRICAINE A CONNU UN EXPLOIT AU TROISIÈME TRIMESTRE !

C’est en cette période de fin d’année, que la plupart d’entre nous effectuons des feed-back, en ce qui concerne les activités que nous avons accomplies au cours de l’année et ce pour ensuite pouvoir procéder aux différentes évaluations. Pour le cas des Etats-Unis, nous pouvons dire qu’ils sont satisfaits de leurs performances surtout au troisième trimestre.

La situation économique Américaine, va donc se terminer en beauté pour cette année 2014. Nous pouvons en tirer également que les Américains peuvent dire qu’ils ont pu atteindre leurs objectifs. Effectivement, les résultats ont affiché que le Produit Intérieur Brut a fait un bond d’un taux de 5 %. Il est à souligner que ce bond est le plus important depuis les 11 années précédentes.

Cette croissance, est en grande partie liée à la consommation des ménages qui selon les statistiques représente un pourcentage de 70 %. Les chiffres ont révélé, que la consommation de la population Américaine a augmenté de 3,2 % depuis le mois de décembre de l’année dernière. D’après les sondages, le nombre des personnes qui ont eu recours à des prestataires de services ont augmenté, surtout les domaines du loisir et de la santé.

Nous avons constaté qu’au troisième trimestre, les consommateurs ont été bien actifs. La baisse de prix du pétrole a ravi été une bonne nouvelle pour ces derniers, qui l’ont considéré comme étant une baisse d’impôt s. La réduction du déficit des échanges extérieurs a contribué à 0,8 point de croissance et l’augmentation des dépenses publiques de 4,4 %, a augmenté 0,7 point la croissance.

La diminution des prix du pétrole est encore sollicitée. Il a été constaté que le pouvoir d’achat des consommateurs augmentait de 0,4 % si le prix du baril est réduit de 10 dollars. D’autre part, le secteur emploi sera toujours un soutien pour l’économie Américaine, d’ailleurs le nombre de création d’emplois a été de 321 000 emplois en mois de novembre dernier.

LA BAISSE DE PRIX DU PÉTROLE EST FAVORABLE POUR L’ÉCONOMIE MONDIALE ?

Dans les dernières actualités sur le pétrole, le Fonds Monétaire International a affirmé que la baisse des prix du pétrole devra permettre le développement de l’économie mondiale. Toujours en relation avec le pétrole, il paraît que Petrobras a accompli un exploit en dépassant son record de production. En effet, le 21 décembre, un des responsables de la compagnie a déclaré que dimanche dernier, elle a battu son record, soit une production journalière de 2,28 millions de barils en brut et gaz naturel liquéfié.

D’autre part, Rosneft a aussi annoncé qu’il avait décidé de renoncer au courtage pétrolier de Morgan Stanley. En raison des sanctions qui l’a frappé aux Etats-Unis, ce géant pétrolier russe a publié qu’il revenait sur sa décision en ce qui concerne le rachat de la division de courtage pétrolier de Morgan Stanley. Compte tenu toutes ces situations, nous avons pu constater qu’en raison de ces surproductions et ces situations, les prix du pétrole ont baissé.

Parmi nos précédents articles, nous avons déjà rédigé un sur la baisse des prix du pétrole, ainsi que les conséquences que cela pouvait engendrer. Cependant, dans une déclaration faite dernièrement, le FMI a fait une remarque sur le fait que la baisse des prix du pétrole devrait être favorable à l’économie mondiale. Rappelons, que cette baisse de prix est due à une augmentation significative de l’offre et à une forte diminution de la demande.

Par ailleurs, cette situation est profitable pour certains comme les pays importateurs de pétrole. Le poids des importations de pétrole a donc augmenté suite à cette baisse des prix qui est de 10 %. Le taux d’inflation a également diminué de 0,4 point. Pour la zone euro, le taux d’inflation qui est actuellement de 0,3 % pourra afficher une valeur négative, si le prix du pétrole continu à diminuer. S’il est possible de faire disparaitre l’inflation dans la zone euro, alors pourquoi ce ne serait pas le cas pour le reste du monde ?

LE PRESIDENT FRANCOIS HOLLANDE POURRAIT BIEN TENIR SA PROMESSE EN CE QUI CONCERNE LE PACTE DE RESPONSABILITE POUR L’ANNEE 2015 !

Dans nos précédents articles, nous avons déjà évoqué ce pacte de responsabilité et de solidarité, mais à titre de rappel, nous allons quand même reprendre les notions essentielles à savoir sur ce pacte. Le pacte en question, est l’ensemble des mesures qui ont été déclarées en 2013 le 31 décembre, par François Hollande aux citoyens Français. Ce pacte, a pour finalité d’augmenter les embauches, diminuer les charges sur les travails, promouvoir dialogue social et enfin alléger les contraintes sur les activités des salariés.

Les dernières informations que nous avons reçues de nos sources concernant ce pacte de responsabilité et de solidarité, a révélé que l’Insee ou Institut National de la Statistique et des études économiques prévoit une bonne nouvelle en termes de création d’emplois pour l’année 2015. En effet, c’est très sollicité en raison de cette crise qui entraîne la France vers le fond du gouffre.

Selon les prévisions de l’Insee, cette progression se faire par le biais de la diminution de la fiscalité et des allégements de cotisations sociales. Pour le PRS, le nombre de création d’emplois serait estimé à 40 000 l’an prochain soit de 10 000 emplois pour chaque trimestre. Par conséquent, les économies que vont tirer les sociétés seront utilisées pour les recrutements.

C’est sans doute une bonne nouvelle et un soulagement pour le président François Hollande, car au moins cette fois-ci, ce serait probable qu’il tienne sa parole. Cependant, cela reste encore une prévision, mais nous espérons tous que cette dernière se concrétisera belle est bien pour l’année à venir ! Les autres analystes pensent que la solution radicale, serait de procéder à une modification du marché du travail depuis le fond !

LE RACHAT DE LA BRANCHE INFORMATIQUE DE XEROX MENERA ATOS VERS LE SUCCES !

Atos, l’un des géants acteurs des Entreprises de Services du Numérique ou ESN va très prochainement procéder au rachat du secteur chargé de l’informatique chez Xerox. Le groupe emploie près de 76 300 salariés, qui sont répartis dans 52 pays dans le monde. En France, c’est le leader dans le domaine paiement sécurisé en ligne pour les entreprises.

Son chiffre d’affaires annuel de 8,8 milliards d’euros. Selon la déclaration de Thierry Breton, le PDG, ce rachat permettra au groupe de tripler sa taille aux Etats-Unis qui va être prochainement le marché principal mondial d’Atos.

Nous avons eu connaissance aussi dernièrement, que la transaction va coûter 1,05 milliard de dollars et va se concrétiser l’année prochaine dans les six premiers mois. Les chiffres ont affiché, qu’en 2014 la branche informatique de Xerox a fait un chiffre d’affaires égal à 1,05 milliard de dollars, soit une somme de 855 millions d’euros. Une fois que la branche informatique de Xerox sera en possession d’Atos, ce dernier va pouvoir accéder aux grands clients Américains.

Grâce à cette transaction, Atos va également réaffirmer sa position parmi les sociétés de services en ingénierie informatique ou SSII. Cette société française, effectue une activité informatique classique et va désormais offrir des services informatiques pour ouvrir d’autres portes pour Xerox afin d’ouvrir d’autres opportunités à Xerox en Amérique du Nord et en Europe.

La stratégie et l’initiative que le groupe a adoptée a été sollicité par certains analystes. Ces derniers, ont déclaré qu’Altos suit la bonne voie. Certains d’entre eux affirment que l’effort qu’il a fourni surtout dans les investissements ne sera pas perdu en vain. L’externalisation du groupe va encore se poursuivre et nous attendons de voir les résultats que ce rachat va apporter à Altos. Sera-t-il favorable ou non ?