LA CLCV DENONCE LA MAUVAISE PRATIQUE DES DISTRIBUTEURS !

Si pour certains la réduction du prix du pétrole est une bonne chose, ce n’est pas le cas pour tout le monde. Il est d’ailleurs prévu que les taxes vont augmenter l’année prochaine en début du mois de janvier. Face à cette situation, la CLCV a dénoncé l’augmentation des marges de distribution. À titre d’information, la CLCV ou Consommation Logement Cadre de vie est une association Française de Consommateurs et d’usagers. Cette association qui figure parmi les plus importantes de toute la France, compétence de ses conseillers et la force d’un réseau de 392 associations locales, départementales et régionales, qui assurent des permanences d’accueil des consommateurs. Cette dernière intervient dans tous les secteurs du cadre de vie, ainsi que la vie quotidienne.

La CLCV a pointé du doigt les distributeurs dans sa dénonciation. Cette dernière a jugé, que ce sont les distributeurs qui sont les auteurs des raisons pour lesquels, les foyers ne peuvent pas jouir de la baisse des prix du pétrole. En effet, ces distributeurs ralentissent la répercussion de la chute du brut sur le fioul domestique et l’essence sans plomb. La CLCV affiche son indignation et déclare qu’elle défendra l’intérêt des automobilistes face aux comportements de ces distributeurs. Par ailleurs, cette association accuse ces derniers de profiter de la situation pour en tirer le plus de bénéfice possible sans que personne ne puisse s’en rendre compte.

Paradoxalement, certains disent que les automobilistes ne sont en aucune façon victime puisque le prix des carburants auprès des stations services ne représente que le tiers du prix du pétrole. Cependant, la CLCV de son côté, renchérit que le prix de l’essence sans plomb et le fioul domestique pourraient être encore moins chers en France. En plus, avec l’augmentation des taxes, c’est sûr que ce sont les automobilistes qui seront les premiers affectés. Cette affaire reste encore à suivre, car elle ne fait que commencer, et elle promet d’être longue !

LE PRESIDENT FRANCOIS HOLLANDE POURRAIT BIEN TENIR SA PROMESSE EN CE QUI CONCERNE LE PACTE DE RESPONSABILITE POUR L’ANNEE 2015 !

Dans nos précédents articles, nous avons déjà évoqué ce pacte de responsabilité et de solidarité, mais à titre de rappel, nous allons quand même reprendre les notions essentielles à savoir sur ce pacte. Le pacte en question, est l’ensemble des mesures qui ont été déclarées en 2013 le 31 décembre, par François Hollande aux citoyens Français. Ce pacte, a pour finalité d’augmenter les embauches, diminuer les charges sur les travails, promouvoir dialogue social et enfin alléger les contraintes sur les activités des salariés.

Les dernières informations que nous avons reçues de nos sources concernant ce pacte de responsabilité et de solidarité, a révélé que l’Insee ou Institut National de la Statistique et des études économiques prévoit une bonne nouvelle en termes de création d’emplois pour l’année 2015. En effet, c’est très sollicité en raison de cette crise qui entraîne la France vers le fond du gouffre.

Selon les prévisions de l’Insee, cette progression se faire par le biais de la diminution de la fiscalité et des allégements de cotisations sociales. Pour le PRS, le nombre de création d’emplois serait estimé à 40 000 l’an prochain soit de 10 000 emplois pour chaque trimestre. Par conséquent, les économies que vont tirer les sociétés seront utilisées pour les recrutements.

C’est sans doute une bonne nouvelle et un soulagement pour le président François Hollande, car au moins cette fois-ci, ce serait probable qu’il tienne sa parole. Cependant, cela reste encore une prévision, mais nous espérons tous que cette dernière se concrétisera belle est bien pour l’année à venir ! Les autres analystes pensent que la solution radicale, serait de procéder à une modification du marché du travail depuis le fond !

LA CONFÉDÉRATION INTERPROFESSIONNELLE DE SYNDICATS FRANÇAIS ROUTE SE MANIFESTE POUR TOUS LES ROUTIERS !

Les manifestations sont devenues très en vogue de nos jours ! C’est au tour des routiers maintenant de se manifester. Ces derniers ont répondu à la demande de la Confédération française démocratique du travail Routes ou CFDT Routes qui est la confédération interprofessionnelle de syndicats français de salariés dans les transports. Selon nos sources, ils réclameraient la hausse de leurs salaires.

Dans leur quête, le secrétaire général du syndicat Thierry Cordier déclare, que le syndicat veille en premier lieu à l’intérêt des travailleurs. Par conséquent, ils ont décidé de se manifester, car c’est la seule alternative qu’ils ont jugée efficace pour se faire entendre. Dans leurs demandes, ces derniers réclament que le salaire minimum devrait être au moins de 10 euros bruts, et ce, à compter de l’embauche.

Ils ont donc par ailleurs, avec à la main des drapeaux, sur la tête des bonnets de père Noël clignotant et des uniformes en gilets orange fluo, procéder à des blocages sur les routes. Ils ont réussi à mobiliser 300 militants dans cette manifestation. Ces manifestants mécontents, sont vraiment obstinés à attendre le temps nécessaire jusqu’à ce que leurs messages soient passés. Ces derniers ont renchéri que si c’est nécessaire, ils resteront jusqu’à l’aube et d’ailleurs, ils se sont déjà préparés à faire face à la nuit, en installant des stands. Pour se réchauffer, ils utiliseront un brasero et pour se ravitailler, ils ont prévu des sodas, de la bière, des barbecues et des sandwichs.

Malgré les interventions des gendarmes, le trafic restait bloqué. Par conséquent, les automobilistes affichent aussi leurs mécontentements en déclarant qu’ils ne s’opposaient pas au fait que ces manifestants avaient le droit de défendre leurs causes, cependant, ils devront aussi penser aux autres. De leurs côtés, les militants ont répondu qu’ils n’étaient pas indifférents à ce que les autres ressentent, cependant, ils n’ont pas d’autres alternatives. Nous leur souhaitons bonne chance dans leurs quêtes !

LA DGCCRF VEILLE SUR LA SECURITE DES PETITS!

La DGCCRF ou Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes est l’administration Française qui est rattachée par le ministère de l’Économie. Elle a été constituée afin de veiller aux respects des conditions des échanges marchands entre les entreprises pour assurer la loyauté des transactions vis-à-vis des consommateurs. Ses principales fonctions sont donc d’assurer la protection économique, de veiller à la sécurité des consommateurs ainsi que la régulation concurrentielle des marchés.
Cette Institution a dernièrement donné l’ordre à certains magasins de retirer de leurs rayons les jouets qui ont été classés comme dangereux. Effectivement, les agents des fraudes ont effectué des contrôles auprès de 3439 magasins. Les contrôles se sont focalisés surtout pour les portiques, les radio-télécommandées, les jouets parfumés, les jouets premiers âge, les objets en bois, les balançoires, les coffrets d’expérience chimique.
Dans sa liste, la DGCCRF a mentionné quelques jouets qui ne respectent pas les normes Françaises et sont susceptibles de nuire aux enfants. Parmi ces jouets est affiché : le mini-ballon noir et blanc H&M, le chapeau en feutrine en forme d’animaux de chez Aptafetes, la dalle d’assemblage de lettres et de chiffres Ludi, le poupon avec baignoire de marque MGM-Clément-Clémentine, le train en bois Funny pull train de marque Hongji toys, le marteau gonflable de marque Monoprix, la trottinette à pédales Pedaler step scooter, le train en bois de marque Baby.
Par ailleurs, la DGCCRF conseille à ceux qui se sont déjà procuré un des jouets qui figurent dans cette liste, de le restituer auprès des magasins et de demander des remboursements. La campagne de fin d’année qui a été menée cette dernière a affiché un pourcentage de 15 % pour cette année pour les jouets non-conformes. Dans les prochaines semaines à venir, la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes est l’administration Française prévoit également d’effectuer des tests sur les décorations et les produits alimentaires de fêtes.

LE GROUPE OVH PROJETTE DE S’ETENDRE EN AMERIQUE DU NORD ET EUROPE CENTRALE

OVH ou On Vous Héberge est l’hébergeur de sites web  Français, qui propose du housing, des serveurs privés, des services de Cloud computing,  de la fourniture d’accès Internet, de l’hébergement mutualisé et des serveurs dédiés par, l’enregistrement de noms de domaines ; la téléphonie sur IP et  les lignes SDSL, ADSL et VDSL.

Par conséquent, en tant qu’hébergeur web, OVH met à la disposition des internautes des sites web qui ont été conçus et gérés par des tierces personnes. Les internautes auront ainsi accès aux contenus qui sont dans leurs comptes par un gestionnaire de fichiers ou par les webmestres.

OVH a en sa possession, 180 000 serveurs environ depuis le mois d’Octobre  dernier et a déjà étendu son propre réseau de fibre optique qui est géré avec des équipements DWDM. OVH, fait partie de ceux qui possèdent  les plus grands parcs de serveurs du monde.

Le leader industriel du cloud de l’Europe présidé par Octave Klaba, est aussi classé troisième hébergeur mondial. Il regroupe environ 400 000 internautes,  et  a dernièrement doublé son chiffre d’affaires en deux fois successives.

Par ailleurs, son directeur a également  déclaré qu’OVH a fait un chiffre d’affaires d’une valeur approximative égale à 225 millions d’euros pour cette année 2015 et se lance un défi d’augmenter ce chiffre à plus de 20% pour l’année à venir.

Le groupe OVH, a procédé à une levée de fond égale à 267 millions d’euros qui ont été faite sous forme de financement mixte, qui est un emprunt obligataire sous forme de placement privé et aussi un nouveau crédit syndiqué auprès du groupe bancaire historique.

Selon les informations grâce à 140 millions d’euros, le groupe avait réussi à continuer ses investissements entre l’année 2013 et 2014.  Cette somme a été complétée avec les 267 millions d’euros, pour assurer leur  budget de 2015.

Le groupe projette pour l’année 2015, de s’étendre dans les pays de l’Amérique du Nord et l’Europe centrale. Cependant  il faut d’abord faire une étude au préalable, pour évaluer les opportunités et les risques selon  le directeur financier Nicolas Boyer.

LES INSTITUTIONS FINANCIERES REMBOURSENT LEURS DETTES ET SE DIRIGE VERS LA TRANSPARENCE !

Les institutions  financières subissent actuellement des pressions, qui les contraints à régulariser leurs situations.  Ces dernières, devront donc mettre au point une structure de contrôle et un plan pour les gestions de risques réglementaires. Pour une totale transparence, le BCG a déclaré qu’il faudra procéder à des changements au niveau des systèmes informatiques et améliorer la collecte des données. Ces améliorations et changements, vont permettre à ces banques de réaliser des études plus détaillées, exactes et qui ne sont pas faussées. Elles ont donc intérêt à suivre les régulations et doivent faire preuve de bonne volonté afin d’arriver à faire régner cette transparence.

Toujours ce en qui concernent les actus sur les institutions, ces dernières ont dernièrement été contraintes de rembourser leurs dettes  en raison des litiges qu’elles ont contracté, qui sont montées jusqu’à 58 milliards de francs, soit 60 milliards de dollars. Depuis l’année 2009, jusqu’en Septembre 2014, Deutsche Bank, Barclays, Citigroup, Lloyds Banking Group, Wells Fargo, Credit Suisse, Goldman Sachs, HSBC, Morgan Stanley, BNP Paribas, Royal Bank of Scotland, Standard Chartered, Rabobank, ING, Santander, JPMorgan Chase, Bank of America, UBS,  ont remboursé 172 milliards de Francs , soit 178 milliards de dollars pour leurs litiges.

Les sommes que ces banques payent pour cause  de litige, n’ont cessé de croître en raison de la crise financière. Par ailleurs, les institutions financières Américaines,  se sont acquittées des 65 % de leurs dettes. Cependant, il y aurait une inégalité, et pour le cas des banques Européennes, leurs factures ont commencé à gonfler depuis l’année 2012. Ces dernières auraient, selon les dires, commis une violation de l’embargo aux Etats-Unis, contracté des manipulations des taux interbancaires et  effectué des affaires de blanchiment d’évasion fiscale. Pour celles des banques Américaines, les factures ont déjà connu des augmentations depuis 2011.  Ces banques devront donc suivre les règles qui ont été énoncé au préambule afin de supprimer les mauvaises réputations qu’elles ont auprès du public.

UNE PLATEFORME A FAIT 6000 VICTIMES !

Soyez toujours sur vos gardes lorsque vous naviguez sur internet.  Avec les fêtes de fin d’année qui approchent à grands pas, un site Interneta dernièrement fait 6000 victimes. Ce site a profité de l’occasion pour arnaquer les gens, avec les diverses promotions.Dans leurs œuvres frauduleuses, les concepteurs du site avaient lancé une plateforme d’achat exclusif pour arnaquer des milliers de personnes. Ils mettent sur le site des articles haut de gamme qui étaient vendus à des prix très bas.Ils ont profité de l’occasion pour tirer un maximum de profit, en diffusant  même sur les stations radios des publicités.Certaines personnes sont restées méfiantes vu que la plateforme était  dans un autre dialecte.

Mais comme ils ont déjà tout prévu, afin de gagner le cœur des internautes, ces derniers ont mis à la disposition des clients, un service client Français.Même s’ils n’ont pas atteint leurs objectifs, de berner des milliers de personnes, ils ont quand même réussi à avoir 6000 personnes, qui ont commandé leurs produits.Les consommateurs qui ont été arnaqué,  sont vraiment déchaînés car plusieurs, ont dépensé des sommes assez conséquentes. Par conséquent, ces derniers ont réclamé  des remboursements.La somme qui devra être remboursée sera de l’ordre de 1,2 million d’euros, d’après nos sources.Selon les informations que nous avons récoltées, la chance que ces consommateurs obtiennent leurs remboursementsest infime. Par ailleurs, ces derniers devront fournir des preuves et  témoigner auprès du TTPP@paris.gouv.fr.

Pour vous cher internautes, sachez que naviguer sur le Net n’est jamais dépourvu de risques, car les œuvres frauduleuses sont aujourd’hui de grandes ampleurs partout dans le monde. Il y a ceux qui font de l’espionnage, il y a ceux qui font des publicités intempestives, d’autre part il y a aussi ceux qui volent vos données, ainsi que  le spam et les arnaqueurs.Ces fraudeurs déploient tous les moyens possibles pour atteindre leurs cibles donc soyez toujours vigilants car vous serrez peut-être le prochain !