LE MINISTRE EMMANUEL MACRON ET SON PROJET DE LOI

Emmanuel Macron, le ministre de l’économie avec son projet de loi, a eu un succès auprès des Français. Effectivement, les résultats des sondages ont révélé que 6 personnes sur 10 soutiennent le ministre dans son projet. Les personnes qui ont fait  l’objet des enquêtes ont avoué que s’ils étaient des députés 58% auraient voté pour ce projet de loi.  Nous attendons de voir, si le conseil des ministres qui s’est tenu sera favorable pour ce dernier ou pas.

Dans ce projet de loi, différents paramètres ont été évoqué à savoir :

–  Le travail dominicale: cette loi prévoit que les commerçants pourront  chaque année, travailler cinq dimanches et ne nécessite pas d’autorisation spéciale. Cependant, si le nombre dépasse ce chiffre, le commerçant devra se procurer une autorisation auprès des mairies.  Il est à noter que le total ne devra pas dépasser 12 dimanches par an.

– Les transports: si les transports en autocar ont toujours été limités par des régimes d’autorisation complexes, cela va changer et  seront libéralisés. Cela viserait à créer des dizaines de milliers d’emplois et protéger l’intérêt des plus défavorisés qui pourront voyager dorénavant.

–  Une règlementation de profession : pour donner des opportunités aux jeunes diplômés de se lancer, de nouveaux arrivants vont très prochainement être installés pour ouvrir la porte aux concurrents.  Une modification des grilles tarifaires va également se faire  pour réduire les prix.

–  Simplification des procédures : les procédures seront simplifiées afin de diminuer les délais. Des conseillers et  des sanctions vont être mis en place en cas de violations des règles établies.

 Simplification des dispositifs en matière d’épargne salariale et d’actionnariat salarié: pour rendre le plan fiscal attrayant,  d’épargne salariale et d’actionnariat salarié vont être généralisé grâce à la simplification de ces derniers. Par ailleurs, les fonds récoltés perçus vont servir pour le financement de l’économie.

–  Cinq à dix milliards de cessions d’actifs : La loi inclura un volet  attestant la vente par l’Etat de cinq à dix milliards d’euros d’actifs auprès des entreprises. Avec cette somme, quatre milliards seront destinés pour payer les dettes et  reste va être utilisé pour compléter l’économie.

–  Mise en place de certaines : cette loi prévoit, de réduire au maximum l’existence des fraudes et les travaux illicites.

Même si les Français soutiennent  ce projet de loi, qu’en est-il des députés qui vont voter ? Nombreux sont ceux qui attendent avec impatience le résultat de ce que vont afficher les votes durant le conseil des ministres.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s