LES INSTITUTIONS FINANCIERES REMBOURSENT LEURS DETTES ET SE DIRIGE VERS LA TRANSPARENCE !

Les institutions  financières subissent actuellement des pressions, qui les contraints à régulariser leurs situations.  Ces dernières, devront donc mettre au point une structure de contrôle et un plan pour les gestions de risques réglementaires. Pour une totale transparence, le BCG a déclaré qu’il faudra procéder à des changements au niveau des systèmes informatiques et améliorer la collecte des données. Ces améliorations et changements, vont permettre à ces banques de réaliser des études plus détaillées, exactes et qui ne sont pas faussées. Elles ont donc intérêt à suivre les régulations et doivent faire preuve de bonne volonté afin d’arriver à faire régner cette transparence.

Toujours ce en qui concernent les actus sur les institutions, ces dernières ont dernièrement été contraintes de rembourser leurs dettes  en raison des litiges qu’elles ont contracté, qui sont montées jusqu’à 58 milliards de francs, soit 60 milliards de dollars. Depuis l’année 2009, jusqu’en Septembre 2014, Deutsche Bank, Barclays, Citigroup, Lloyds Banking Group, Wells Fargo, Credit Suisse, Goldman Sachs, HSBC, Morgan Stanley, BNP Paribas, Royal Bank of Scotland, Standard Chartered, Rabobank, ING, Santander, JPMorgan Chase, Bank of America, UBS,  ont remboursé 172 milliards de Francs , soit 178 milliards de dollars pour leurs litiges.

Les sommes que ces banques payent pour cause  de litige, n’ont cessé de croître en raison de la crise financière. Par ailleurs, les institutions financières Américaines,  se sont acquittées des 65 % de leurs dettes. Cependant, il y aurait une inégalité, et pour le cas des banques Européennes, leurs factures ont commencé à gonfler depuis l’année 2012. Ces dernières auraient, selon les dires, commis une violation de l’embargo aux Etats-Unis, contracté des manipulations des taux interbancaires et  effectué des affaires de blanchiment d’évasion fiscale. Pour celles des banques Américaines, les factures ont déjà connu des augmentations depuis 2011.  Ces banques devront donc suivre les règles qui ont été énoncé au préambule afin de supprimer les mauvaises réputations qu’elles ont auprès du public.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s