POLE EMPLOI SUIT DE PRES LES CHOMEURS !

Pôle emploi, l’établissement public à caractère administratif ou EPA qui est chargé de l’emploi en France, a récemment fait une expérience sous la supervision des syndicats et des membres de la direction .D’après le bilan, un parmi les 15 chômeurs qui sont passés par le contrôle, a été frappé par une sanction.  L’expérience a été effectuée dans quatre régions, telles que Paca, Franche-Comté, Basse-Normandie et Poitou-Charentes.

Les équipes chargées de contrôles, établissent d’avance une liste des chômeurs spécifiques  selon les métiers ou de façon aléatoire. Ces agents ne font pas des contrôles à l’improviste, néanmoins, ils peuvent demander des pièces justificatives certifiant que la personne a vraiment recherché un emploi.

Par conséquent,  si le chômeur ne fournit pas de pièces convaincantes, il sera susceptible de subir une radiation de quinze jours à deux mois. Si le chômeur a été radié, ses droits à l’allocation seront suspendus  pendant la durée de sa radiation. Les enquêtes menées par le pôle emploi, qui actuellement, indemnise  une somme supérieurs à 2, 7 millions pour les demandeurs d’emploi, ont affiché des résultats contrariants, selon lesquels ils ont discerné 89 millions d’euros de fraude depuis le mois de Janvier jusqu’en Septembre.

Des sources, ont aussi communiqué, que 31 millions d’euros de préjudice ont pu être évités par qui ont cerné les fraudes avant qui y aient eu des versements.Pôle emploi a donc pris en charge, la restitution des 58 millions restants. Le résultat, a également affiché un nombre de 7 472 affaires frauduleuses, dont 259 entreprises et 9 118 candidats.

Le nombre de fraude ne cesse de croître depuis 2011, parait-il. Le représentant de la CFDT au CCE de Pôle emploi Pascal Mezan, a déclaré qu’il est surtout question du contrôle des chômeurs, mais pas pour les employeurs, ce qui peut s’avérer être un problème.Pôle emploi, aurait  déjà mis au point,  une manière de lutter contre les fraudes. Cette méthode, tend à faire une analyse des gros volumes de données qu’un opérateur va compiler sur chaque candidat, ce qui permettra facilement l’identification des dossiers qui sont suspects.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s