LES ARTICLES FEMININS SONT FRAPPES PAR LA TAXE ROSE ?

Les féministes affichent leurs mécontentements en déclarant, que les produits féminins sont toujours plus chers que les produits pour les hommes. A cet effet, une recherche dirigée par la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes a été effectué par le ministère de l’économie en réclamant un relevé de prix qui sera soumis à une évaluation sur une catégorie de produits qui a fait l’objet de réclamations de certains collectifs.

Toujours dans ce cadre, 20 000 personnes auraient signé une pétition pour une uniformisation de prix pour les produits féminins et masculins. D’après les sondages, ce n’est pas seulement pour les produits que les femmes payent plus que les hommes mais aussi auprès des prestataires de services tels que les coiffures à titre d’exemple. Le collectif a donc par conséquent, a exigé qu’une étude sur la taxe rose ou « woman tax » soit effectuée. Selon ce dernier, serait une injustice injustifiable. La taxe rose ou woman taxe, est un surcoût sur les produits destinés aux femmes. Les prix des produits sont alors fixés selon le genre. Dans la majorité du temps, ce sont toujours les produits destinés aux femmes qui sont chers en comparaison avec ceux des hommes.

Jean Paul Agon le PDG de l’Oréal, devant ces faits a juré qu’il n’avait aucunement connaissance sur l’existence de ce soi-disant taxe rose et que ce ne sont que des calomnies sans fondement qui ont été seulement divulgué. Les prix en France sont régis par la  loi de 1986 stipulent que le prix dépend de la responsabilité des professionnels. Sur le marché, il y a ceux qui ont un pouvoir d’achat élevé et par conséquent il n’y a aucune objection pour qu’ils payent plus cher. La consultante en stratégie de marques chez Black and gold,  Julie Devaux  affirme que parmi leurs produits, il ya ceux qui ont été fabriqué avec des critères ou des caractéristiques particuliers, ce qui implique que cette catégorie de produit nécessite donc des traitements spécifiques. Nous attendons de voir le résultat sur l’exactitude de ses affirmations concernant la taxe rose dans quelques semaines.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s