LES JEUNES FRANÇAIS PLIENT LEURS VALISES ?

Certaines de nos sources ont rapporté que le nombre d’expatriation des jeunes diplômés n’a pas connu une grande hausse ces dernières années. D’autres affirment par contre, que la mobilité des jeunes ne cesse de s’amplifier et que les observateurs se préoccupent du comportement de cesjeunes générations. De son côté, la CCIP a aussi fait un diagnostique des données qui étaient à leur disposition selon lequel le mouvement d’expatriation serait à une vitesse grand « V ».

D’après la statistique, le nombre des Français à l’étranger aurait une valeur approximative égale à 1,5 jusqu’à  2 millions de personnes. Cette valeur aurait augmenté de 60 000 à 80 000 personnes par an, soit un taux de 3 à 4 % ces 10 dernières années. Les causes de ces départs seraient le chômage et l’instabilité économique dont le pays est victime actuellement. Après l’étude faite sur l’humeur des jeunes diplômés accomplis par l’IFOP, ces derniers ne s’intéresseraient pas à l’idée de travailler en France. La qualité de vie, ne serait apparemment adéquate que pour 44 % d’entre-deux. La majeure partie, critiquent la situation actuelle du marché du travail, l’environnement politique et social ainsi que la situation économique de la France.

Selon les sondages, ces expatriés ne sont pas enthousiastes à l’idée de rentrer en France. Le taux des demandes de séjour de plus de dix ans est de 38 % en 2013 par rapport à celui de 2005 qui est de 27%.Les chiffres indiquent aussi, que 28 % de ces jeunes envisagent une expatriation à vie. Toutes ces études et sondages effectués démontrent que la France est soumise à un autre problème de grande envergure.

Par ailleurs, le directeur des politiques économiques déclare que le concept de fuite des compétences clés, ne concorde pas avec la situation actuelle en France puisqu’elle se place à la troisièmeposition parmi les pays du monde à recevoir un nombre assez conséquent d’étudiants étrangers. M. Biacabe lui, déclare que le mouvement de ces jeunes est l’un des politiques du pays. Il reste optimiste par rapport à cette situation, et que la moitié des expatriations se font vers les pays Européens, ce qui peut conduire le pays à une forme d’émergence de citoyenneté Européenne a-t-il affirmé.

Cette affaire d’expatriation suscite l’attention de plusieurs de nos internautes actuellement. Les questions restent encore sans réponses, le départ de ces jeunes vers les autres pays est-il un facteur d’influence économique ou une grande perte pour la France ? Quelles seront les conséquences que ces départs engendreront d’ici quelques années ? Ces jeunes reviendront-t-ils un de ces jours au bercail ? La France serait-elle victime d’une fuite de compétences clés ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s